San Francisco: 4 jours dans la Foggy city

Nous y voici, nous y voilà. Un pied en Californie...
Bien entendu, lorsqu'on parle de la Californie, on s'attend à du soleil et du chaud. Mais que nenni... San Francisco, c'est un micro climat dû à la rencontre du courant froid qui descend de l'Alaska et de l'air chaud qui vient du désert. Le tout donne un joli brouillard le matin et le soir, avec une température avoisinant les 20 degrés. Soit en moyenne 20 farenheit de moins que le reste de l'état. La règle n*1 est de toujours avoir un coupe vent avec soi.

Mais qu'ai-je bien pu faire pendant ces 4 jours?

Marcher, marcher et encore marcher... La ville est un plaisir pour les yeux et un bon exercice cardio. On apprécie l'architecture victorienne et moderne qui se combinent. 

Jour 0: j'arrive à San Francisco avec le bus de l'Amtrak. Il me pose dans le centre ville. J'ai repéré un Starbucks à deux rues de là. C'est en effet ma première destination pour avoir accès à un wifi. Je cherche mon couch host. Coup de chance, il n'est qu'à 1.5 miles. Je marche une petite vingtaine de minutes et me voici à l'angle de la 8th et Harrison, ma destination. Je suis devant un beau building de 3 étages. Il est 5:30PM. Je sonne: "Hi, it's Eloa". Il me dit d'attendre, il descend. Il m'ouvre la porte, me dit bonjour de loin et m'invite à le suivre. J'arrive dans un bel appartement, type loft, bien entretenu, bien rangé. Après les politesses de rigueur, on discute un petit peu. C'est sa première fois avec Couchsurfing, moi aussi. Il est indien, a fait ses études dans le Michigan et bosse maintenant comme ingénieur à SF depuis 4 ans. Il parle vite, je ne comprends pas toujours. Il me dit qu'il est super occupé, donc pas dispo pour me montrer la ville. Pas de souci, je sais me débrouiller toute seule. Je prends une douche qui, après trois jours sans, est un vrai bonheur. 6:30PM, je lui propose d'aller diner avec moi, il décline. Je trouve un resto thaï à 2 blocs de là. Je mange un peu et repars avec un doggy bag que je donnerai à un SDF. Je rentre à 7:30PM. Il a du boulot alors il monte et me laisse avec la TV. La nuit se passe, je dors comme un bébé bien heureux de pouvoir s'étendre de tout son long, enfin, dans un canapé moelleux. 
Jour 1: 7:00AM je commence à entendre du bruit, alors je m'active. Je sais qu'il va me mettre dehors vers 9:00AM. Il me dit qu'il rentre vers 8:30PM mais que je peux rentrer plus tard si je veux. Je ne me sens pas forcément bienvenue, pas mal reçue mais un peu dérangeante dans sa routine. Allez, encore une nuit et je bouge ailleurs. 
Programme du jour: vagabondage dans les rues à la découverte de la ville. 9:10AM, j'arrive sur Market Street que je remonte jusqu'au port. Il y a du brouillard qui se change parfois en une fraîche bruine. Heureusement, je suis couverte. Je longe les quais direction Fisherman's Wharf. En chemin, je rencontre Joe, chauffeur d'un des nombreux bus promène-couillons. On discute un peu, il me donne une carte qui va me servir de fil rouge pour cette découverte de la ville. J'arrive devant le point de départ pour les croisières sur Alcatraz... Pas de places avant le 18 août... Tant pis, je verrai l'île de loin et en maquette. Je reprends ma marche direction Telegraph Hill et la Coit Tower. Après l'ascension essoufflante d'un escalier sans fin, je redescends sur Stockton direction Chinatown. Je passe par le parc Washington. Aucune des rues qui le bordent s'appellent Washington, la statue au milieu est celle de Lincoln... Enfin bref, personne ne sait pourquoi il s'appelle Washington. De toute façon, il est dédié à Juanna, veuve, fermière et guérisseuse du début 19ème, reconnue comme humaniste bien trop en avance sur son temps. Je continue sur Union Square. Je bifurque à droite, en avant pour Japantown. Encore de montées, encore des descentes. Je suis Fillmore pour arriver sur Alamo Square. Une jolie vue sur SF et Richmond m'attend. Je me pose et me repose un moment. 7:30PM, retour au point de départ sur Market Street. Je trouve un Burger King et mange un cheese. 8:45PM... Yes, je peux rentrer ;)! 
Jour 2: 9:00AM je quitte mon couch host et me rend dans une auberge de jeunesse qui se situe non loin de là. L'accueil est bon. Je peux monter poser mon sac. 3 lits superposés entassés dans une toute petite chambre, pour 30$ la nuit. Je redescends à la cuisine et rencontre César, étudiant en médecine à Lille. Il part à Los Angeles avec ses potes dans 2 jours. Je demande si je peux squatter avec eux... Yes! J'ai trouvé une voiture pour descendre. 12:00PM, je me décide à bouger. Aujourd'hui le brouillard a vite fait place au soleil. C'est le bon jour pour aller voir le Golden Gate bridge. Je prends le bus #38L qui remonte Geary St. jusqu'au bout pour Lands Ends, Richmond, où il y a un petit chemin qui longe la côte et offre une belle vue sur le fameux pont. Une petite heure et demie de marche le long du Pacifique, des mouettes, des corbeaux et un aigle me saluent. Le vent et les embruns rafraîchissent la morsure du soleil. 3:00PM je reprends le bus pour le centre ville. Je ne suis pas sure que mon ticket me permette d'aller aussi loin... Je demande au chauffeur. Il me le prend des mains et m'en donne un tout neuf m'offrant ainsi 3 heures de plus de transport publique. Ils sont gentils ces Californiens. Je m'arrête sur Hyde St. pour un stop Starbucks de rigueur. Après un Tall Cool Lime refresher, je reprends la marche pour aller voir le Civic center et apprécie au passage les nombreux tags qui colorent gaiement la ville. 7:30PM je rentre à l'auberge. J'y rencontre Winston, serveur dans un resto français, entre deux appartements. Sympa, on discute un petit bout de temps et se mêlent à la conversation un Irlandais qui me félicite de mon accent qui ne sonne pas français, un allemand amateur de lait et un anglais complètement stone. 9:00PM, je vais me coucher, je suis rincée. C'est sans compter sur le bavardage féminin. Je partage ma chambre avec une berlinoise à l'anglais approximatif, Azumi une japonaise en vacances, une étudiante italienne en arts vivant à Copenhague et Dawn, 43 ans, afro-américaine qui vient passer des examens de la Croix Rouge et qui se fait une joie de nous donner une leçon sur l'histoire de la Californie, de la ville, et sur le futur de notre monde que notre génération se devra de réparer. Finalement, on éteint. Bonne nuit!
Jour 3: 8:00AM, du bruit dans le couloir. Toute l'auberge est déjà en ébullition. J'aurais bien aimé faire une grasse mat'. Je descends à la cuisine. Tous ceux qui partent décident de me donner leur fin de nourriture et boisson. Merci c'est sympa, un petit déj' gratuit et je transmettrai le reste aux prochains. Je m'attarde à glandouiller dans le canapé, le temps que le brouillard se lève. Un peu de facebook, un peu de blog, un peu de candy crush. Je n'ai pas envie de marcher aujourd'hui. Je décide donc d'aller me poser à Alamo Square. Je passe dans un resto chinois et je vais me poser sur les hauteurs pour manger. Une fois rassasiée, je me décide quand même pour aller sur Haight / Ashbury, le quartier hippie alternatif, haut lieu des tatoués et autres fumeurs de cannabis. Je pousse jusqu'au Golden Gate park et déambule un moment dans la verdure. Je passe devant le Japanese Tea Garden et fait demi-tour. J'ai mal aux jambes et tant qu'elles peuvent me porter, rentrons. Je repasse sur Haight St. et m'arrête dans un salon de tatouage pour faire retirer mes 2 piercings microdermaux. Même pas mal ;)! Bilan de la journée, j'ai encore marché 4/5 heures. Je passe au Walgreen acheter des pâtes, mon diner. Je rentre à l'auberge, regarde un film que Winston partage avec son ordinateur et vais me coucher. 

Jour 4: Dernier réveil à San Francisco. Je descends à 8:00AM et vais chercher un café au coin de la rue. Je fais mon check out et attends que les gars se pointent. 10:30AM toujours personne en vue. J'espère qu'ils ne m'ont pas fait un faux plan. Je demande au réceptionniste... Non, ils sont toujours là ;)! 11:00AM on charge la voiture et on attend César et sa moto. 12:00PM, on prend la route... On traverse le Golden Gate bridge en direction de Marinheads. Une superbe vue sur la baie nous y attend. Le temps est dégagé mais on voit la mer de brume arriver. On repart direction Twin Peaks, autre point de vue incontournable. Dernières photos de la ville. 
Voilà, la virée franciscaine touche à sa fin... Bilan de ces 4 jours: plus de 20 heures de marche et 80 miles dans les pattes, j'ai des courbatures. Le Couchsurfing me laissera une impression mitigée. Je reste une adepte des auberges pour l'expérience humaine. Je compte beaucoup, beaucoup de SDF dans les rues. Et s'ils sont loin d'être méchants, ils peuvent quand même rendre nerveux le non-averti. Mais je prends plaisir à les saluer lorsqu'ils m'interpellent. Un sourire ne coûte rien et illumine une journée. Les gens sont chaleureux et polis de manière générale. La ville a une ambiance bien particulière qui fait qu'on s'y sent bien. 

On prend la Pacific Highway 1 qui longe la côte, direction le sud et Los Angeles. A suivre...

Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    Sabrina (dimanche, 27 juillet 2014 01:09)

    Génial.... Encore une fois vivement le prochain épisode ! Bisous Eloa ! Carpe Diem !

  • #2

    Kim (dimanche, 27 juillet 2014 07:27)

    Y a pas a dire..ca fait plaisir de suivre l aventure avec toi..;t es une vraie Heloa mais j en ai jamais douté lol

  • #3

    papa (dimanche, 27 juillet 2014 09:06)

    on se régale de ton parcourt et des explications comme dit Jean Louis tu devrais écrire un livre
    c'est vivant au possible et que de rencontres
    big bisous ma cherie

  • #4

    Annie Alvarez (dimanche, 27 juillet 2014 10:35)

    Je suis médusée part ce que tu fais et ce que tu écrits, quel bonheur de t'avoir pour nièce? J'apprécie les photos et aime le street arts. De grands moments pour toi et pour nous qui te suivons. gros bisous

  • #5

    Christine, Michel (dimanche, 27 juillet 2014 18:46)

    Merci Eloa, avec toutes ces précisions, ces noms, ces rues, on s'y croirait et c'est là tout l'ARt de savoir raconter ton trajet sur SF où nous te suivons avec un grand plaisir mêlé d'admiration ! Le Golden Gate bridge : SUPERBE ***
    Bisettes de Vendée

  • #6

    Xavier LEROUX (dimanche, 27 juillet 2014 20:03)

    Joli blog Eloa. Comment fais-tu pour avoir une légende sur tes photos ?

  • #7

    Alvarez Annie (lundi, 28 juillet 2014 10:53)

    je lis et relis, C vraiment superbe, je te suis jour par jour.
    bisous

  • #8

    Solange (lundi, 28 juillet 2014 13:25)

    Je suis fan de la serie Hehoa aux USA ! Tu racontes toutes tes aventures tellement bien qu'on voyage avec toi... Merci !
    J'attend avec impatience la suite ...
    Tchuss Boulette.

  • #9

    YoUgO (lundi, 28 juillet 2014 19:24)

    Aloha LOA ! Bien que tu ne passes pas par Hawaï ! Comme je te l'ai déjà dit en MP, Je revis avec beaucoup de nostalgie les merveilleux moments passés dans une vie antérieure à San francisco avec Anna Madrigal,,Mary-Ann Singleton, Mona, D'Orothea et bien évidemment Michael Tolliver (pardon à tous ceux que je n'ai pas nommés...). Go ahead dear ! All the best from YoUgO.