C'est quoi l'optimisation : je suis Optimiste

Attention, pas de ceux qui pensent positif… Non, non… de ceux qui pensent optimisation, efficacité, pragmatisme, LOGIQUE.

 

Alors qu’est-ce que l’optimisation ? C’est arriver au même résultat en moins de temps, plus simplement, plus rapidement… plus efficace, trop face* quoi ! 

 

* Trop face : expression héritée de la cour de récré en 2017, qui signifie tout simplement « trop facile ! ». Poussée dans l’usage jusqu’à « trop diff » mais je m’égare… 

C’est sûrement la manière dont est câblé mon cerveau… Parce que je vois bien que nous ne sommes pas tous pareils : Il y a les esthètes qui font parce que c’est beau, les moralistes qui font parce que c’est bien, les juristes qui font parce que c’est juste, les vertueux qui font parce que c’est vrai, les obéissants qui font parce qu’on leur a dit, les innovateurs qui font parce que ça n’existe pas. Et encore tous les autres qui font parce qu’ils ont leur propre système de croyances et de jugement. 


Mais qu’est-ce qui fait un optimiste ? Je crois que c’est sa recherche perpétuelle de plus d’efficacité… En fait, c’est un gros fainéant mais conscient. Il sait qu’il y a des choses à faire, des choses nécessaires qu’on ne peut pas éviter mais alors, il cherche à les faire en fournissant le moins d’efforts possible. 

 

Je te donne un exemple de ma vie quotidienne. La vaisselle, c’est l’horreur… je déteste ça, je ne vois pas l’intérêt… un retour perpétuel à la case départ et personnellement, si ça n’avance pas, ça ne m’éclate pas.

 

 

Donc me voilà devant mon évier, débordant de plats, verres, couverts et assiettes en tout genre, datant des deux derniers repas. L’évier n’est pas grand, l’égouttoir non plus et je n’aime pas faire la vaisselle.

 

J’observe que, quand Caro la fait (et qui ne trouve pas ça désagréable), elle prend les choses au fur et à mesure qu’elles se présentent et lorsque l’égouttoir est plein, elle arrête même s’il reste du sale et qu’il faudra donc s’y remettre plus tard. Ce qui signifie de faire deux fois la vaisselle dans la même journée… Horreur, malheur ! 

Et voici comment intervient l’optimiste en moi :

1. J’analyse la situation (qu’est-ce qui compose la grosse pile ?)

2. Je sors tout de l’évier et trie en fonction de la forme, de la taille, du niveau de saleté.

3. Je lave en premier le tas d’assiettes qui me permet de les laisser savonnées dans l’évier, ne faire qu’un seul rinçage et de les ranger tassées au fond de l’égouttoir.

4. Je fais le point sur ce qu’il reste et je prends les tas dans l’ordre croissant d’encombrement, en fonction de comment je peux les disposer et les empiler comme des Lego dans l’espace restant. C’est un Tetris vaisselle.

 

Résultat : je limite ma consommation d’eau et de produit, l’espace égouttoir est utilisé de manière optimale et je ne trempe qu’une seule fois mes mains. Ah ah ! Je suis l’optimiste de la vaisselle. 

Et ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, car j’applique ce schéma de pensée à tout moment et à toute occasion dans ma vie. Je vis, je respire, je dors, je chie optimisation. Oui oui, là aussi j’ai optimisé l’espace et la position pour plus de confort et plus d’aisance dans la défécation (le petit banc au pied des toilettes en témoigne). J’ai même optimisé mon prénom : de Hehoa, enchaînement de voyelles indicible et incompréhensible pour la plupart, à Eloa, une douce mélodie entendue par tous dans toutes les langues quel que soit le pays.

 

 

Et en quoi ça t’intéresse tout ça ?

Eh bien, Travel Within, c’est aussi ça. C’est l’optimisation de ma vie : ne plus travailler (ça fatigue et c’est mauvais pour la santé) mais plutôt œuvrer (ça m’éclate et c’est utile) pour un monde meilleur en transmettant toujours plus de lumière et d’amour autour de moi. Et par extension, c’est l’optimisation de la tienne de vie que j'espère, grâce au partage et à l’échange. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0