Je stress parce que mon patron est un con... Et si on cassait les idées reçues

Normal que tu stresses quand ton boss est un gros con !

Ton boss est un gros con qui te fait chier en permanence ?! Vérifions :

Est-ce qu'il aime contrôler tout ce que tu fais, corrige la moindre virgule? Il excelle dans le micro management !
Est-ce qu'il te demande en permanence des comptes? Sa religion c'est Performance review and KPI dashboard ! Est-ce qu'il te parle mal, te traite comme un larbin? Version I am the boss, execute and shut the fuck up !
Est-ce qu'il te fait écrire des memos et ensuite les envoie à la terre entière en signant de son nom? Roi du monde dans le "Je m'approprie tes idées".
Est-ce qu'il ne comprend rien à ton boulot et ne veut surtout rien comprendre? Genre I say, you do and I don't care about what you have to say !
Est-ce qu'il te donne des objectifs non atteignables ou absolument flous? Style I have a vision, get it done !

Si t'as dit oui à au moins une des questions sus-mentionnées : OK ton boss est un gros con, c'est un fait !

Maintenant, le fait que ça, ça te fasse stresser, c'est ton problème ! C'est de TA responsabilité. Bam dans tes dents !

Et là, je t'entends déjà répondre : Non mais attends, si mon boss est un gros con, c'est normal que je stresse. A chacune de nos rencontres, je sais qu'il va me faire chier d'une manière ou d'une autre, et c'est moi qui ramasse les pots cassés, qui subis tout son déversement de merde, qui dois courir à droite à gauche comme un chien enragé pour satisfaire ses demandes. 

Et je te dirais simplement : Oui je comprends, c'est toujours TA responsabilité.

Des cons et des connards, il y en a partout. On en croise tous les jours, parfois au boulot, parfois sur la route, parfois à la boulangerie, parfois en vacances, parfois à la poste, etc... Et ça, tu n'y peux rien, c'est la vie. Par contre, la manière dont tu (ré)agis, ça c'est ton choix!

Alors face à ton boss, tu as donc ce choix :
Option 1: tu t'aplatis, tu subis, tu es sa victime. Bref, tu t'écrases et tu stresses.
Option 2: tu prends ce qu'il y a à (ap)prendre, tu laisses pisser, tu es imperméable. Bref, tu fais ce que tu as à faire et point final.
Option 3: tu lui rentres dedans, tu l'affrontes, tu passes en mode gladiator. Bref, tu sors tes couilles et whatever.

L'option 1, tu l'as choisie, c'est stressant et c'est très compréhensible. Tu as peur ! Peur de perdre ton boulot, sûrement. Peur de la hiérarchie (qui te renvoie inconsciemment à ta relation avec tes parents), probablement. Peur de t'affirmer, possiblement.

Aujourd'hui, c'est toi qui décides. Tu peux garder l'option 1, vivre dans le stress en permanence, sachant exactement où cela va te mener (impacts sur la santé, potentiel burn-out, impacts sur ta vie familiale, potentiel conflit et isolement). Ou tu peux passer à l'option 2 avec le risque de rester dans la place et mieux vivre ton boulot au quotidien (parce que ce job au fond tu l'aimes bien) ou l'option 3 avec le risque de te faire virer (ou démissionner) et trouver un autre taf qui t'inspire (que ce soit dans une autre boîte ou en entreprenariat).

Alors bien sûr, tu vas me dire, option 2 ou option 3, ras-le-cul de l'option 1. Sauf qu'il y a la question qui tue : Comment on fait ?

Facile, affronte tes peurs ! Fais face, elles s'effacent.
Alors t'es Go ou No Go ?

Si t'es No Go, je ne peux rien pour toi parce que tu ne veux rien pour toi. Alors reste dans ta merde et je te souhaite de continuer joyeusement ta descente aux enfers.

Si t'es Go, yes ! T'es au top, tu es prêt.e à reprendre ta vie en main et elle va changer du tout au tout !
Si t'es Go, oui mais... Pose-toi 3 questions : As-tu vraiment envie de sortir de ta merde ? Quand est-ce que tu veux commencer à t'en sortir ? Qu'est-ce qui te motive à en sortir ? 

Tu peux y arriver ! Tu vas y arriver ! J'en suis sûre.
Stop being a slave ! Become your own master ! 

Et si toi, tu ne l'es pas ou que tu veux aller plus vite dans le processus. Prend un RDV (gratuit) avec moi et on en discute. Pour ce faire, tu cliques ici et tu suis les instructions.

Je conseille les managers en grande entreprise pour les aider à se libérer du stress et devenir indépendant (au sens Intrapreneur si tu veux continuer dans le salariat mais dans de meilleures conditions, i.e. celles qui te conviennent, et Entrepreneur si tu veux te lancer dans la grande aventure et voler de tes propres ailes).

Écrire commentaire

Commentaires: 0