La véritable cause du stress chronique

Allez, on commence par une petite définition.
Qu'est-ce que le stress?
C'est un état réactionnel de l'organisme soumis à une agression brusque.
Donc si on décortique le mécanisme du stress, on peut dire qu'il y a:
1. Une situation qui se présente à
2. Notre cerveau qui l'analyse et la qualifie comme étant dangeureuse ou angoissante et transmets l'information à
3. Notre corps qui réagit en conséquence et sécrète des hormones pour nous préparer à
4. Réagir et opter pour une stratégie d'adaptation (la fuite ou le combat)

Jusque-là, tout va bien, c'est parfaitement normal et il n'y a rien de pathologique à un stress ponctuel. Le problème, c'est quand le stress devient chronique.

Définition - Chronique:
Évoluant lentement lorsque ça concerne une affection. Persistant dans le temps.
On dit d'une maladie qu'elle est chronique lorsqu'elle dure de nombreuses années, voire toute la vie. Les symptômes se manifestent soit en permanence, soit par poussées (alternant entre crises et phases de rémission plus ou moins longues).

Le stress devient pathogène (générateur de maladies bien dégueu genre diabète, TMS, tacchycardie, etc...) seulement lorsqu'il est CHRONIQUE.

Les causes communément admises pour le stress sont:
- Des situations violentes, abusives ou conflictuelles (Ex: divorce, accident, attentat, catastrophe naturelle, licenciement...)
- Des situations stressantes de la vie quotidienne (Ex: pression au travail, à l'école, en famille, changement soudain et imprévu)

C'est cool, mais ça n'explique pas la cause réelle du stress chronique parce que ça ne peut pas être ces situations qui, si on les analyse rationnellement, ne durent pas dans le temps. Ces situations génèrent un stress ponctuel, ça paraît plutôt indéniable. De là, à créer un stress chronique (qui dure), il faudrait que la situation elle-même persiste dans le temps... Sauf que je n'ai encore jamais vu un accident qui durait 10 ans. T'imagine, t'es dans une voiture qui tombe dans un abîme sans fond, elle tombe encore et encore et encore pendant 10 ans... Je pense qu'au bout d'un moment, ne voyant pas le fond arriver, t'arrêtes de hurler et tu finis par tailler la bavette avec ton voisin, la tête en bas: ça va toi? Le sang te monte pas trop à la tête? Tu trouves pas que ça dure un peu trop long cette chute? Tu crois qu'on meurt un jour ou on va faire que tomber?...

C'est pareil pour la pression au travail. En réalité, tu peux prendre un coup de pression (revue de performance qui se passe mal, email urgent, coup de bourre, etc.) mais c'est peu probable que la situation en tant que telle dure indéfiniment... A moins que ton boss passe chaque minute de chaque heure sur ton dos à te hurler d'aller plus vite, de 8h à 17h, du lundi au vendredi... Mais je pense qu'on est d'accord, c'est rare. Enfin si c'est vraiment le cas, FUIS!!! Ton boss est un malade! Mais c'est rare! 

Alors il vient d'où le problème?! Cherche pas, c'est dans ta tête! Non je ne dis pas que tu inventes le problème. Le problème est bien réel! C'est juste qu'il est créé par le truc tout gris et gluant dans ta tête... T'as pas compris?! Bouge pas, je t'explique.

Hack your brain and Free yourself!

C'est génial un cerveau, c'est capable de plein de trucs incroyables... genre, ça pense, ça calcule, ça imagine, ça dirige, ça fait des trucs qu'on sait même pas ce que c'est et qu'on comprend toujours pas ! Et l'un des trucs les plus fous qu'il est capable de faire, c'est la représentation d'un événement passé et d'un événement futur. En gros, tu te rappelles et tu anticipes. Et c'est trop génial comme fonctions: ça te permet d'apprendre et de planifier pour réaliser.

La contrepartie moins cool, c'est quand tu vis un truc de merde, tu le ressasses, encore et encore. Et comme ton cerveau est super puissant, il te fait revivre la situation passée comme si elle se produisait là, maintenant tout de suite, et ton corps y réagit comme si c'était là, maintenant tout de suite. T'as remarqué, quand tu te rappelles cette dispute avec ta femme, comment ça t'énerve tout pareil que si elle était en face de toi?

Ce qui fait que le truc qui t'a créé un stress hier, il y a 3 mois ou il y a 10 ans crée le même stress aujourd'hui et ton corps réagit à l'information tout pareil (sécrétion d'hormones et tout le tralala) juste parce que tu t'en rappelles. Tu vois le délire? Et attends, il y a encore plus fort. Comme tu te rappelles d'une situation (exemple, la réunion horrible avec ton boss) qui a créé un stress, tu es capable d'anticiper que la prochaine situation similaire va produire le même effet et bam, ton corps réagit encore et se prépare. C'est fou, non? Ton cerveau primaire ne fait pas la différence entre un truc qui se passe dans le passé ou le futur et un truc qui se passe dans le présent. Il envoie la même information à ton corps qui y réagit, que ce soit un truc imaginaire ou une situation réelle.

En plus, ton passé conditionne ta manière d'appréhender ton futur, et tu vas stresser par anticipation pour un truc hypothétique de demain sur base d'expérience d'hier. Et le summum du summum, c'est qu'au final, ton passé va réellement créer ton futur. C'est-à-dire que parce que la réunion d'hier s'est mal passée, tu stresses de peur que la réunion de demain se passe mal et la réunion d'aujourd'hui (qui était hier celle de demain) se passe réellement mal parce que tu stresses, ce qui renforce ta croyance que les réunions se passent mal et donc ça augmente ton stress à cause des réunions passées et à venir.
Et la boucle est bouclée, et toi, t'es bien couillonné.e.


Donc t'as compris d'où vient le stress chronique? En bref, tu vis dans le passé et tu vis dans le futur, ce qui te permet d'entretenir ton sentiment de stress en permanence en te rappelant et en anticipant des situations stressantes. Et donc, tu lui permets de persister dans le temps pour qu'il devienne chronique et donc pathogène. Bien joué!


En conclusion, la cause de ton stress chronique pathogène, ce n'est ni la charge de travail, ni ton patron qui te met la pression, ni les collègues qui n'en branlent pas une, ni le manque de temps, ni le manque de ressources, ni tous les autres trucs que tu pourras trouver sur Google, ni toutes les autres excuses que ton cerveau surpuissant peut mettre en avant... non, non, non! La seule est unique cause de ton stress qui te bouffe la vie et te tue à petit feu, c'est toi! Oui, toi et ton cerveau foireux qui s'illusionne et vit de sa dépendance au stress comme un junkie qui se shoote à coup de passé stressant et de futur angoissant pour te maintenir sous hormones en te faisant croire que c'est comme ça que tu avances, que c'est dans ta nature, que c'est qui tu es.

Et si tu lui disais: Va te faire foutre?! Et si tu reprenais le contrôle? Et si tu te libérais du stress une bonne fois pour toutes? Imagine un boulot tranquille que tu kiffes, tes rêves à portée de main, du temps pour tes proches et pour toi, des voyages et des moments de grâce... En somme, la vie qui t'inspire!

Yes? YES! Alors vas-y, click sur le lien et découvre mes 3 grands top secrets trop secrets dans une vidéo gratuite. Tu vas, voir ça envoie du steak!
Et après? Be free and Believe you can fly!