Salut ! Moi, c’est Eloa.

 

Trente et quelques ans et toutes mes dents ou presque…

 

Mon credo, c’est la vie. Enfin, surtout le voyage ! Mais comme la vie est le plus long voyage que je pourrais jamais faire, ça revient au même, n’est-ce pas ?

 

Parfois, on me dit que je fais un peu peur… Mais ça, c’est avant de me connaître. Après, c’est pire ^^ !

 

Je pense surtout que celui qui m’a pensée devait être un peu bourré ou avait un sacré sens de l’humour quand il a mis les ingrédients dans la cocotte pour créer le futur bébé moi...

 

 

  • Une goutte d’extrémisme : je ne fais jamais dans la demi-mesure et pour moi, ce sera toujours tout ou rien, noir ou blanc. Je comprends bien qu’il existe toute une palette de gris, je la laisse aux autres, je préfère naviguer d’un extrême à l’autre.
  • Une tombée de cynisme : je me fous des convenances et de l’opinion générale, je parle sans filtre (les gens disent « trash ») quitte à traumatiser les bien-pensants et les politiquement-corrects.
  • Une pincée d’égocentrisme : je suis très consciente que tout ce que je dis, pense ou fais passe par le filtre de moi. Je vis dans un grand "Me, Myself and I". Je pense surtout et avant tout à moi, mais toujours dans le respect de l'autre.
  • Une poignée de provocation : je joue régulièrement l’avocat du diable, j’adore la contradiction par principe, et je peux défendre tous les points de vue, de Hitler à ceux qui pensent que la Terre est plate, sans adhérer à rien, JAMAIS.
  • Une bonne dose d'ouverture : je peux entendre toutes les couleurs, toutes les facettes, tous les discours et je suis toujours d'accord pour qu’on soit d’accord de ne pas être d’accord. Je serai toujours une épaule pour pleurer et une oreille pour écouter.
  • Trois cuillères de réflexion : je réfléchis, j’analyse, je fais des liens, je pondère, je comprends, je questionne, je doute, j'apprends, je m'instruis, j'apprends… enfin bref, j’adore tout ce qui stimule la matière grise et je suis curieuse de tout.
  • On saupoudre le tout de bienveillance : j’aime pas les gens mais j’aime bien les personnes. Les gens, c’est une masse anonyme avec le QI d’une huître, comme une foule décérébrée avançant en pilote automatique. Lorsque je rencontre le gens, il sort de la masse et il devient une vraie personne qui a toute sa place dans mon univers, et alors je l'aime bien même quand je m'énerve. 

Travel Within est venu à moi il y a déjà quelques années. Au départ, c'était un blog de voyage. Nous étions en 2014, je venais de me faire licencier pour mon plus grand bonheur, et cela m'a donné l'opportunité de faire ce tour du monde dont je rêvais tant. (Vas faire un tour sur Travel Within The World pour en savoir plus). Mais je sentais déjà à l'époque que ce serait plus que ça. D'où ce nom un peu énigmatique qui sous-entend que l'on voyage dans un mouvement intérieur.

 

Si je retiens une chose de mon tour du monde, c'est le mot "Kindness" (gentillesse). Toutes ces rencontres, ces visages, ces vécus partagés m'ont profondément marquée et fait prendre conscience qu'au-delà de nos différences de cultures, de langues, de religion, d'histoires, nous, les êtres humains, nous aspirons tous à la même chose : l'Amour.

 

Aujourd'hui, Travel Within s'étoffe et se développe dans ce sens. Je souhaite montrer à mes lecteurs qu'il ne sert à rien d'avoir peur de l'autre (arrêter de regarder TF1 et BFM, c'est toxique... ou en tout cas, diversifier les sources d'information, prendre du recul et savoir trouver la bonne nouvelle plutôt que d'être alimenté par la peur), que nous sommes responsables de nos vies et de nos actes (nous avons toujours le choix, TOUJOURS... et lorsque l'on dit que l'on n'a pas le choix, c'est faux. On a le choix, on ne veut juste pas assumer les conséquences de ce choix), que nous devons être autonomes (se faire ses propres croyances et opinions, ne pas prendre pour argent comptant ce que dit untel ou untel, la preuve scientifique et le dogme religieux ne sont pas synonymes de vérité), que nous pouvons vivre tous ensemble dans la joie et la bonne humeur même si on ne se ressemble pas (le racisme, le sexisme, le fascisme et tous les autres -ismes, c'est de la merde... et peu importe les arguments scientifiques, historiques, religieux ou moraux, c'est toujours de la merde).

 

Le message est bateau et pourtant, ô combien important : Aime-toi ! C'est simple, non? Bah non... L'Amour avec un grand A est la mission ultime de l'être humain. Et c'est en passant par des valeurs plus communes que l'on peut l'approcher : le respect, l'ouverture, la bienveillance, l'empathie, l'honnêteté, la gentillesse, la compassion...

 

J'ai passé la moitié de ma vie à me détester et donc, par extension, à détester le monde entier. J'ai été une victime de la vie jusqu'au jour où je me suis rendue compte que c'est moi qui choisissais de l'être. Alors j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée dans une grande aventure personnelle pour regagner le respect et l'amour de moi. Je ne te dis pas que j'ai tout accepté et que j'aime tout de moi. Non, c'est un work-in-progress. Mais aujourd'hui, je peux me regarder dans un miroir sans détourner le regard, m'observer nue dans la glace et aimer ce que je vois (et même parfois, me trouver belle... mais chut, c'est un secret), m'écouter chanter et me dire que ma voix est ok, être qui je suis devant les autres et ce, sans me déguiser, sans concession et sans honte, et surtout être fière du chemin que j'ai choisi et que je parcours encore.

 

"Dare to Live, Dare to Love" vient de là. Travel Within, c'est une invitation au voyage. Le voyage de toute une vie qu'il soit physique ou intériorisé, pour s'ouvrir aux richesses du monde et du soi, avoir foi en la vie et pouvoir avancer en confiance. Réaliser ses rêves et vivre la vie que l'on veut, c'est facile. Il suffit de le choisir. La difficulté réside dans le fait de faire un choix parce qu'on a peur, parce qu'on n'a pas confiance en soi, parce qu'on ne sent pas capable, parce que, parce que... il y en a des tonnes des excuses et toutes sont très bonnes. Reste à savoir, si on veut se cacher derrière et subir la vie comme une bonne victime qui geint ou prendre le taureau par les cornes, se sortir les doigts et se créer la vie dont on rêve et que l'on mérite.

 

"Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme" (Invictus)

En portrait chinois, ça donne quoi ?

  • Un mois : Novembre parce qu’il pleut et que ça fait chier tout le monde… et aussi parce que c’est mon anniversaire et le premier mois de l’année celtique
  • Une époque : Jurassique parce que je suis libre des hommes et je regarde passer les Denvers
  • Une planète : Pluton parce qu’elle est loin de tout, qu’elle a été déclassée, qu’on ne sait pas vraiment ce que c’est
  • Un signe astral : Scorpion parce que tout le monde adore ou déteste… mais en tout cas, tout le monde a un avis
  • Un élément : Eau parce qu’elle peut se mettre dans tous ses états
  • Un conte ou une légende : Thésée et le minotaure parce que la vie ne tient parfois qu’à un fil
  • Un superhéros : Wonder Woman parce que… non mais t’as vu la meuf ?!!
  • Un super-vilain : Harley Queen parce qu’elle est méchamment folle ou follement méchante
  • Un super pouvoir : Babel, parler toutes les langues du monde ou communiquer télépathiquement parce que j’aime comprendre les gens
  • Un savant : Nicolas Tesla parce qu’il vaut bien Leonardo ou Albert
  • Un animal : Panthère, puma ou léopard parce que le félin est solitaire, aventurier et joueur
  • Un mantra : « Respect, intégrité, liberté » parce qu’un jour, j’ai décidé de me le faire encrer dans la peau
  • Une devise : j’hésite entre « Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort » et « Souris à la vie, la vie te sourira » parce qu’après plein de claques dans ta gueule, c’est parfois dur de se rappeler qu'il suffit d'un sourire pour tout changer
  • Un juron : « fils de ta mère » parce que ça ne se fait pas de traiter les mamans, « bande de chèvres » parce que j'adore les chèvres (ça fait plein de conneries mais c'est super malin) et « tête de schneck » parce que… tu sais ce que c’est un schneck, toi ? Parce que pas moi…
  • Un Moi : Nomade, libre, ermite ou morte parce que franchement….voilà

C’était drôle un portrait chinois quand t’as vu ma tête, non ?



Le pourquoi du site

Ce site, c’est tout d’abord un moyen de partager : j’avais envie de partager toutes ces expériences, ces anecdotes qui m’ont fait grandir, pleurer, rire, rêver. 

 

Ce site, c'est aussi ma façon à moi de contribuer au monde en diffusant mon message : Tous et toutes, nous avons un potentiel qui ne demande qu'à se déployer. Nos différences et notre faculté à nous aimer, malgré tout, sont notre plus grand pouvoir. Se connaître et savoir s'accepter tel que l'on est, c'est la clé pour apprivoiser ses peurs, dépasser ses limites et vivre sa vie telle qu'on la rêve. 

 

Love is all to save Humanity