Appel CSO

Tu fais face à ce putain de problème qui revient encore...

Et si LA solution était à portée de ta main...


Il y a deux cas de figure :

  1. Soit ça fait des mois, des années même que TU TE TRAINES LE MÊME PROBLÈME  et rien n'y fait
  2. Soit ça fait des années que tu n'as plus eu le problème, mais que là, d'un coup, tu ne sais pas trop pourquoi IL EST REVENU

 

Tu as essayé plusieurs solutions : des méthodes dans des livres, des formations en lignes, des remèdes de grands-mère, les conseils de maman.

Ça marche un temps mais ça revient toujours.

 

Tu as vu des médecins, des psy, des spécialistes, des experts...

Ils ont posé un diagnostic : soit il n'y a pas grand chose à faire selon eux, soit ils te ressortent la même solution que tu as essayé déjà 10 fois et qui n'a pas marché, soit ils te proposent des palliatifs, de quoi soulager, améliorer ou apaiser le truc, mais jamais rien qui règle vraiment le problème...


Je te donne quelques exemples

LE Poids, cette galère !

Ça fait des années que ton poids est un problème...

Ces kilos disgracieux te pourrissent la vie :

tu ne t'habilles pas comme tu veux,

tu t'essouffles quand tu montes 2 étages,

et je ne te parle même pas de tes genoux qui font mal,

te mettre en maillot de bain sur la plage, même pas en rêve

au boulot, on te prend pour la grosse sympa

mais tu sais qu'ils pensent tous que tu manques de volonté,

et pour les amis, t'es juste la bonne pote rigolote et bonne vivante

par contre niveau sex appeal et relation, tu repasseras.

 

Tu as vu des nutritionnistes, des diététiciens, des médecins.

Tu as essayé tous les régimes qui existent : Dukan, Weight Watchers, Cétogène, Cohen, Chrono-nutrition, Alimentation intuitive, etc...

Alors oui, tu perds quelques kilos le temps du régime.

Mais dès que tu arrêtes, les kilos perdus reviennent, parfois plus nombreux, aussi vite, sinon plus, qu'ils sont partis.

 

Et si le problème n'était pas ces petits bourrelets qui te tiennent chaud l'hiver...

La douleur chez toi, c'est chronique !

Ça fait des années que tu as mal au dos, toujours au même endroit...

Ça va, t'as mal mais pas trop. C'est pas non plus la mort.

Cette petite douleur lancinante, ça fait un bail que tu t'y es habitué et tu vis avec. C'est vraiment chiant que quand ça se réveille et que tu as l'impression d'avoir un poignard planté dans le dos.

T'avoues volontiers que dans ces moments-là, tu pourrais tuer père et mère, femme et enfant...

 

Tu as vu des médecins qui t'ont dégommé l'estomac à coup d'anti-douleurs et d'anti-inflammatoires.

Tu as vu des kinés qui t'ont rééduqué le machin et massé le bidule. Ça soulage quelques jours mais ça fait 2 ans que tu dois y aller toutes les semaines...

Tu as vu des ostéos qui t'ont remis tout ça bien droit mais faudrait y retourner tous les 3 mois pour que ça ne se rebarre pas en biais.

T'as fini par lâcher l'affaire...

 

Et si le problème n'était pas cette petite dorsalgie qui ne te quitte pas...

LA boulimie, c'est fini... ou pas !

Ça fait des années que tu ne t'empiffres plus de biscuits pour aller les vomir derrière...

Mais cette année, tu ne sais pas pourquoi, tu as vraiment envie de recommencer.

C'est comme un appel, une pulsion venue d'ailleurs...

Alors parfois, quand t'en peux plus, tu craques, tu t'enfiles le paquet de Pepito tellement vite que t'as envie de gerber... mais tu te retiens, tu ne veux pas redevenir cette ado vomito mal dans sa peau. Et après, tu passes la soirée à te flageller. Tu te sens coupable, et nulle, et merdique, et moins qu'une moins que rien...

Sérieux, qu'est-ce qui cloche chez toi ?!

 

Tu as vu des psy, des thérapeutes, des médecins.

Tu pensais que le problème était bel et bien réglé, que tu t'en étais sortie mais là, c'est revenu... et tu ne sais pas par quel bout te pendre.

Retourner voir des psy, non merci.

Refaire le même chemin pour revenir au point de départ... A quoi bon ?!

 

Et si le problème n'était pas la boulimie qui revient...



On pense souvent qu'on connaît parfaitement bien notre problème...

La vérité, c'est qu'on ne voit que les symptômes

Je faisais régulièrement des entorses, au moins une par an.

Je pensais que je connaissais parfaitement bien mon problème : je faisais des entorses chroniques parce que je souffrais d'hyperlaxie et donc, j'avais naturellement les articulations fragiles.

 

Les médecins et les kinés me l'ont confirmé : mes articulations étaient fragiles à cause de la trop grande souplesse de mes tendons et que la seule solution que j'avais était de porter des renforts à chaque fois que je faisais du sport ou une activité intense.

 

Le souci, c'est qu'en fait, j'aurais dû porter des renforts tout le temps car je faisais une entorse lors d'activités aussi anodines que descendre un escalier, sauter un trottoir, courir 20 mètres pour attraper le bus... Rien de spécialement intense pour mes articulations, il me semble...

 

Un jour, ça a été la révélation. J'ai rencontré quelqu'un qui m'a fait prendre conscience que les entorses n'étaient que le symptôme à un problème bien plus profond dont j'ignorais l'existence même.

Le vrai problème se cachait dans les tréfonds de mon inconscient : cela faisait des années que je suivais un chemin qui n'était pas le mien... J'obligeais mon corps à aller à droite alors que mon cœur me hurlait d'aller à gauche... et crac, une cheville en vrac.

 

Cette prise de conscience a été aussi puissante qu'un séisme, un total changement de paradigme qui m'a amené à changer radicalement ma manière d'aborder la vie et par extension, à changer complètement ma vie. 

Depuis, comme par miracle, j'ai arrêté les strappings, les béquilles et les anti-inflammatoires. Les entorses sont de l'histoire ancienne.

L'appel CSO est là pour toi

Compréhension

Solution

Orientation


Pendant cet entretien téléphonique d'une heure,

je vais t'aider à comprendre la cause de ton problème,

à trouver une solution et

je vais t'orienter vers la bonne personne pour la mettre en œuvre, si c'est nécessaire.

Pourquoi l'appel CSO ?

Comment j'en suis arrivée là ?

J'ai commencé par vouloir être coach parce que c'était à la mode, que c'était facilement actionnable et profitable, et que je trouvais ça cool de pouvoir aider mon prochain "juste" en parlant avec lui. 

Sauf que je me suis rendue compte qu'accompagner les gens, ce n'est pas mon truc.

Là où j'excelle, c'est d'amener les gens à la prise de conscience de ce qui est inconscient et de leur mettre des coups de pied au cul pour les faire bouger quand ils en ont besoin.

 

Ensuite, mon activité de coaching n'avançant pas d'un iota, j'ai saisi une opportunité qui se présentait et je suis devenue "closeuse" pour d'autres coachs. Closeuse, c'est juste une autre façon, plus moderne et plus clinquante, de dire que j'étais une vendeuse.

Sauf que je me suis rendue compte qu'être une vendeuse, ça me posait un problème d'éthique parce que quand j'avais quelqu'un en face de moi qui avait un problème pour lequel je connaissais une solution bien plus adéquate que celle du coach pour lequel je travaillais, je ne pouvais pas la proposer. Et je raccrochais soit en ayant proposé la solution de mon coach avec le sentiment inconfortable d'avoir proposé une demie solution, soit sans rien avoir proposé avec le sentiment désagréable d'un acte manqué, n'ayant pas pu aider la personne de mon mieux. Frustrant ! 

 

Alors j'ai décidé de n'être ni coach ni closeuse. Et j'ai créé mon propre job hybride qui me permet de me mettre à ton service pour t'aider à clarifier ta problématique, trouver la cause profonde et inconsciente de ton problème et t'orienter vers la meilleure solution de manière totalement impartiale, en faisant appel à mes 2 talents innés. A savoir :

Solutionner : Observer un problème, comprendre d'où il vient, trouver la solution pour le résoudre
Optimiser : Observer un système, comprendre comment ça marche, trouver comment l'améliorer pour le rendre plus efficace.

 

En une heure d'appel avec moi, tu repars avec :

- Les mots pour exprimer clairement ta problématique

- La cause profonde et souvent inconsciente de ton problème

- La solution à ton problème et des clés pour la mettre en place

- Le nom de la personne qui pourra t'accompagner pour sa résolution, si nécessaire.