Bon stress, Mauvais stress... et si on cassait les idées reçues

Le stress n'est ni bon ni mauvais. C'est un phénomène d'adaptation du corps qui nous permet de réagir à notre environnement.

Par contre il y a :
- Le stress ponctuel : Imagine que tu te promènes dans la savane et tu croises un lion...

Réponse métabolique : Ton corps sécrète des catécholamines (hormones de type adrénaline) qui te mettent en alerte (augmentation de la fréquence cardiaque, de l'apport en oxygène, de la tension artérielle, de la température corporelle, etc.) pour te préparer à réagir par le Combat ou la Fuite. Puis tu sécrètes des glucocorticoïdes qui apportent du sucre (de l'énergie) pour gérer les dépenses énergétiques de ta réponse. Donc tu cours, tu sautes dans le 4x4, tu t'enfermes. Ou tu sors ton bowie, tu te jettes dans le combat et tu décapites le lion avec les dents (éventualité moins probable, mais c'est toi qui vois). Tu es sain.e et sauf.ve. Ton stress diminue, tu reviens à une situation normale, ton corps se détend et retrouve son métabolisme habituel.

Stress, Résolution, Détente, Retour à la normalité.


- Le stress chronique : Tu bosses dans une bonne grosse boîte. Au début, face au stress de la workload, de la pression des managers, tu t'y mettais à fond, tu ne comptais pas tes heures pour délivrer, le café était ton meilleur ami. Et aujourd'hui, tu absorbes la charge de travail de 3 personnes parce qu'ils devaient embaucher 1 personne supplémentaire et ne l'ont pas fait, et en plus, ta collègue s'est tirée en congé maladie du jour au lendemain, tous les 3 mois on te donne de nouveaux objectifs pas vraiment clairs et surtout qui n'ont pas de sens par rapport à la vision à long terme que devrait avoir toute entreprise qui se respecte ou comble de la bêtise, ces objectifs arrivent à se contredire d'un semestre à l'autre, et chaque semaine, tu dois faire ta revue de KPIs avec ton N+1 qui te demande en permanence de justifier pourquoi tu as perdu 1% là et pourquoi tu n'as augmenté que de 2% là alors que le target était à +7%, alors que ça fait 6 mois que tu t'entêtes à lui expliquer que si on ne change pas tel process, qu'on n'ajoute pas tel moyen, qu'on ne collabore pas avec telle équipe, ça ne peut que stagner au mieux, et empirer au plus probable. Et ça dure, et ça dure, et ça dure...

Réponse métabolique : au début, tout pareil que dans la situation de stress ponctuel = alarme & résistance. Sauf qu'au lieu de disparaître, la situation stressante dure et se prolonge encore et encore... Ton corps s'épuise : ses capacités de réponses sont débordées, il n'est plus capable de s'autoréguler, il arrive à saturation et bam ! C'est ta santé qui en pâtit : douleurs, migraines, insomnies, essoufflements, sentiment d'oppression, irritabilité, angoisse, le syndrôme de la boule au ventre du matin, capacités cognitives ralenties, etc, etc. Et ça, ce n'est que le début ! Tu vois la suite venir, non ? Hypertension, diabète, cholestérol, obésité, TMS (troubles musculosquelettiques), accident cardiovasculaire, dépression, Burn-out ! Oui, oui, rien que ça !

Donc tu vois, il n'y a pas de bon stress ou de mauvais stress. Il y a le stress ponctuel, système d'adaptation utile pour générer une réponse corporelle qui engage ta survie mais qui disparaît rapidement dès que la réponse a été apportée et qui permet à ton corps de revenir à son état normal. Et il y a le stress chronique, pathogène et délétère pour ta santé, qui te tue à petit feu (et note bien "à petit feu" car il va s'exprimer plutôt par des inflammations - tous les trucs merdiques qui se terminent en -ite).

Alors si jamais, tu te retrouves dans le stress chronique, sache qu'il est plus que temps pour toi d'y faire quelque chose, sous peine de mourir dans d'atroces souffrances. Non je n'exagère pas. En fait, tu risques de vivre relativement longtemps mais quelle vie de merde : maladies chroniques et/ou auto-immunes, relations pourries avec tes collègues (bon ça passe encore) mais aussi avec ton/ta partenaire et/ou tes enfants (menant, à plus ou moins long terme, aux conflits, au divorce et à ta solitude amère), et le risque de développer et subir des trucs rigolos comme la dépression, l'anxiété, l'angoisse, l'oppression, l'irritabilité, l'agressivité, le fameux burn-out, et cetera.

Ca y est, t'es prêt.e ! T'en as marre de ce stress continue que tu vis mais tu ne sais pas par où commencer. T'inquiète, je t'aide ! Je conseille les managers en grande entreprise pour les aider à se libérer du stress et devenir indépendant (au sens Intrapreneur si tu veux continuer dans le salariat mais dans de meilleures conditions, i.e. celles qui te conviennent, et Entrepreneur si tu veux te lancer dans la grande aventure et voler de tes propres ailes).

So Let's Chat together ! Prends un RDV (gratuit), on en parle et on te trouve la solution qui te correspond pour qu'enfin tu sois libre de ce stress de merde ad vitam eternam. Et pour ce faire, clique ici et suis les instructions.

Écrire commentaire

Commentaires: 0