World Tour : Argentina - Ruta Nacional 40
World Tour : Argentina - Ruta Nacional 40

I dare you to Live

Si t'es arrivé jusque-là, c'est que tu en as gros sur la patate, t'es au bout du rouleau et la seule idée qui te vient à l'esprit, c'est LA MORT!

De pensée suicidaire en pensée suicidaire, les jours passent et tu ne vois pas de solution pour arrêter la douleur. T'as mal, tellement mal dedans... et personne ne voit que tu souffres. De toute façon, t'as pas envie d'en parler. Personne ne te comprend.

Mourir ou Vivre, tu n'es qu'à un click de la Fin...

Promis, je ne vais pas essayer de te rassurer, te dire que tout va bien aller, que tu vas t'en sortir, que la vie c'est un paradis peuplé de licornes chevauchées par des Bisounours, qu'il faut vivre à tout prix parce que tu ne sais pas de quoi demain sera fait, que tu devrais appeler un ami ou SOS suicide. 

 

Si t'as envie de mourir, je te comprends, t'as pas envie d'entendre ce blabla de moralisateur qui ne sait pas de quoi il parle et t'as plus de temps à perdre avec ces conneries.

 

Alors on ne va pas y aller par 4 chemins.

Tu regardes la vidéo et après, c'est toi qui vois: tu vis ou tu meurs, ce soir.

Ouais tout le monde promet de te donner les clés de ta vie sans stress et ça ne marche juste pas... alors pourquoi est-ce que tu vas regarder ma vidéo ?

 

Promis, je ne vais pas te parler yoga, respiration ou méditation ou encore d'aller faire du sport et de tenir un journal. Tout ça, c'est très bien, ça peut marcher pour certains... Perso, j'ai essayé tout ça... et rien... Oui, je stressais un peu moins le temps de, mais dès que je retournais au bureau... zéro, retour à la normale et au stress quotidien. Le truc, c'est que quand tu es stressé.e, tu n'as pas le temps de rajouter ceci ou cela dans ton quotidien déjà surchargé.

 

Alors à la place, je vais partager avec toi mes 3 secrets qui m'ont permis de vivre ma vie sans stress alors que je sortais tout juste d'un burn-out. Et en appliquant ces 3 principes dans ma vie, j'ai pu gérer facilement ma charge de travail sans overload, encaisser la pression, suivre le rythme, avoir une relation harmonieuse avec mon manager et même kiffer mon job (ce même job que je détestais quelques mois auparavant). Et cerise sur le gâteau : j'ai trouvé l'amour, j'ai quitté mon job sans état d'âme, je suis partie faire le tour du monde dont je rêvais, et je me suis mise à mon compte pour être libre de gérer mon agenda et avoir plus de temps pour faire ce que j'aime.

 

C'est trop beau pour être vrai ? Regarde la vidéo et je te raconte tout ça.