Les Articles :


Gère ton caca, gère ta vie

Réflexion du matin, assise sur le trône, je me dis:

Gère ton 💩, gère ta vie...

Et ça marche au sens littéral, comme au figuré.

 

Warning : Quand tu as un passé de constipée, observer, évaluer et parler de son caca, c'est un réflexe et une vraie nécessité.

Je sais que ça peut en déranger quelques-uns.

Si c'est ton cas, passe ton chemin car ceci est un post de merde.

Lire la suite 0 commentaires

Relations toxiques : Suite et Gratitude

Cet article fait suite à Relations toxiques : dare to tear apart

 

Si tu l’as lu, tu sais que j’en étais arrivée au stade de « je dois encore pardonner ».

 

Si tu ne l’as pas lu, lis-le, comme ça tu sauras de quoi je parle.

 

Bon, je dois t’avouer un truc... J’ai fait une rechute...

 

Tu te rappelles peut-être que j’avais décider de couper les ponts. Et en Février, j'ai craqué...

 

J’ai rappelé mes parents, 5 mois après la publication de ce premier article qui a déchainé l’Armageddon. Oui rien que ça… Si le lynchage public avait déjà commencé avant, il a pris des proportions phénoménales ensuite.

 

Enfin bref, on s’en fout. On est là pour parler de ce coup de téléphone qui est venu confirmer le diagnostic de toxicité et de ce qui en a découlé.

Lire la suite

Solitude, peur d’être seul et dépression : existe-t-il une corrélation ?

L’être humain, cet animal grégaire… Et comme il est un peu con, il s’est créé un environnement où le groupe disparaît pour faire grandir l’individu. Contre nature ! L’humain recherche en permanence le lien, la connexion (un héritage sûrement de son passé nomade et tribal) et vit dans une société où ce lien s’est délité au profit d’un écran de smartphone, d’une compétition professionnelle et/ou sociale, d’un processus d’individuation et de réussite personnelle.

 

Lire la suite 0 commentaires

De l'horrible envie de mourir à l'impensable joie de vivre ses rêves... Oui, c'est possible

Lire la suite

La véritable cause du stress chronique

Allez, on commence par une petite définition.
Qu'est-ce que le stress?
C'est un état réactionnel de l'organisme soumis à une agression brusque.
Donc si on décortique le mécanisme du stress, on peut dire qu'il y a:
1. Une situation qui se présente à
2. Notre cerveau qui l'analyse et la qualifie comme étant dangeureuse ou angoissante et transmets l'information à
3. Notre corps qui réagit en conséquence et sécrète des hormones pour nous préparer à
4. Réagir et opter pour une stratégie d'adaptation (la fuite ou le combat)

Lire la suite

Je peux pas faire autrement, ça me stresse trop!

Tu es dans ton job mais ce n'est pas top. C'est pas que tu l'aimes pas, au contraire, tu kiffes ou peut-être qu'en fait si, ça te fait foncièrement chier... Mais c'est pas le sujet. On va partir du principe que tu bosses et c'est comme ça, tu as tes raisons et tu t'es fait une raison.

Mais voilà, tous les jours, tu fais face à des situations qui te frustrent: tu manques de temps, de moyens, ton boss te presse comme un citron, les objectifs sont intenables, pas clairs, les autres n'avancent pas comme tu veux... Bref, c'est stressant!

Lire la suite

Le stress, c'est systémique... On n'y peut rien

On pense souvent que le stress est relatif à un système comme l'entreprise. Travailler dans telle entreprise ou dans telle entreprise influe sur le niveau de stress d'un individu? Oui mais non.

En fait, le stress est relatif à l'individu lui-même.
Si tu es un.e stressé.e de base, quelque soit l'environnement dans lequel tu te trouves, tu seras toujours stressé.e.

Lire la suite

Stress et mesures préventives apportées par l'entreprise

Quand tu es stressé.e au travail, tu attends de l'entreprise qu'elle réponde à ce problème en prenant des mesures top to bottom. Et c'est tout à fait normal.

Lire la suite

Les 15 meilleures astuces pour se libérer du stress... et si on cassait les idées reçues

T'as déjà fait une recherche google sur le meilleur moyen de lutter contre le stress ? Oui ?! On te propose une pléthore d'activités à faire ou de trucs à prendre pour te détendre. D'ailleurs pour t'éviter la recherche, je te donne la liste des trucs les plus communément admis pour lutter efficacement contre le stress :

Lire la suite 0 commentaires

Le stress est inhérent au travail... et si on cassait les idées reçues

Tu vois, j'entends pas mal de personnes me dire que leur job est stressant, parce que la charge de travail est importante, parce que leur relation avec la hiérarchie est compliquée, parce que leurs relations avec leurs collègues sont tendues, parce que leur job est stressant, point barre.

Lire la suite 0 commentaires

Les collègues, c'est le stress assuré !... et si on changeait les idées reçues

Tiens ça me rappelle mes débuts... J'étais dans une équipe d'une quinzaine de personnes et franchement... Voilà !

Entre celui qui arrivait tous les lundis matins, la gueule dans le sac parce qu'il cuvait la cuite du weekend, celle qui confondait 10 et 100 toutes les 3 commandes, celui qui se la touchait la moitié de la journée et se tirait à 17h pétantes le job à moitié accompli, celle qui blablate non-stop pendant 8 heures et qui n'arrive pas à traiter plus de 15 emails, celui qui arrivait toujours 15 minutes en retard aux réunions, celle qui n'arrivait pas à faire marcher l'imprimante (et même la machine à café)... Je te dis pas les crises de nerfs, étouffées bien entendu, qui me rongeaient...

Lire la suite

Je stress parce que mon patron est un con... Et si on cassait les idées reçues

Normal que tu stresses quand ton boss est un gros con !

Ton boss est un gros con qui te fait chier en permanence ?! Vérifions :

Lire la suite 0 commentaires

Stress à cause de la charge de travail... Et si on cassait les idées reçues

C'est bien connu, quand tu bosses, tu dois effectuer un certain nombre de tâches et délivrer certains résultats... Répondre aux 700 emails qui sont arrivés dans la nuit dans ta mailbox, répondre au téléphone qui sonne toutes les 10 minutes, rendre ton rapport d'analyse qui prend au bas mot 3 heures ou 3 jours à être compilé, avancer sur le dernier projet qui vient de débarquer, aider ta collègue qui ne s'en sort pas avec le nouvel ERP, passer de réunion en réunion qui s'enchaine l'une après l'autre, tout en faisant ce qui a été précédemment mentionné.

Lire la suite 0 commentaires

Bon stress, Mauvais stress... et si on cassait les idées reçues

Le stress n'est ni bon ni mauvais. C'est un phénomène d'adaptation du corps qui nous permet de réagir à notre environnement.

Lire la suite 0 commentaires

Relations toxiques : Dare to tear apart

 

Ça fait longtemps que je n’ai pas écrit un article. Pourtant ce ne sont pas les sujets qui manquent. J’ai plein de notes écrites à l’arrache sur un bout de cahier, sur tous les thèmes que j’aimerais aborder… Mais voilà, à chaque fois que je veux écrire, j’ouvre un doc word, je me retrouve face à ma page blanche et je bloque. Ce n’est pas par manque d’inspiration, ni par manque de motivation. Alors je m’interroge.

 

À quand cela remonte-t-il ? Cela va faire 3 mois… et cela remonte à quand je me suis brouillée avec ma famille. Je vais te raconter une histoire, la mienne et comment j’en suis arrivée là aujourd’hui.

Lire la suite

Et si on avait 3 cerveaux dans le corps ?

Dans la spiritualité, on aime bien diviser notre être en 3 parties : Corps, Esprit et Âme. C’est métaphysique. On imagine que notre corps se réduit à cet amas de viande et d’os, dirigé par le gros machin gluant tout en haut, le cerveau. L’esprit et l’âme sont intangibles, des trucs flous, des concepts vagues et subtils qui vivotent autour de ce corps si matériel.

 

 

Et si en fait chacune de ces trois parties étaient à la fois tangibles et intangibles ? Et si en fait, chacune de ces trois parties étaient à la fois une représentation énergétique et une manifestation physique ? 

Lire la suite 0 commentaires

Le manque d'inspiration vs. Le besoin de faire

Je me dis que je veux écrire mais je ne sais pas à propos de quoi… bah du coup, c’est un sujet ça non ?!

Le manque d’inspiration… Le syndrome de la page blanche… Le vide…

 

 

Il est quelquefois où je peux écrire 700, 1000, 3000 mots sans même y prendre garde, ne me demandant aucun effort. Comme s’ils voulaient jaillir de moi. Au détour d’un clic, d’un article ou encore comme l’image de l’ampoule qui s’allume dans mon cerveau, me voilà prenant mon clavier d’assaut (merci l’informatique, tu as rendu cet exercice de rédaction tellement plus facile que le bon vieux stylo sur papier). Et je vois les mots et les lignes s’enchaîner, s’aligner, se coucher sur la page virtuelle de mon écran. Est-ce le sujet qui m’inspire ou est-ce le moment ou bien est-ce les deux conjugués ? Je ne sais pas, mais ça afflue et c’est trop bien. 

Lire la suite 1 commentaires

Je suis pacifiste et contre l'armée : je te dis pourquoi...

Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grande ?

Seize ans, le bac presqu'en poche, je ne sais pas quoi faire de ma vie. Mais comme je suis fainéante, je pense surtout en termes de glande. Or à seize ans, je me dis : Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie ? Je veux gagner de l’argent mais travailler peu.


Lire la suite 0 commentaires

Arrête de te mentir et vois derrière le voile de l'illusion

Il n’y a pas longtemps, j’ai commencé à écrire sur mon passé, mes expériences, mes blessures. Et plus j’écrivais, plus je voulais m’en détacher. Mais en le faisant, j’avais l’impression que, si je n’étais pas mon histoire, je n’étais plus rien.

 

Je t’ai parlé des étiquettes et des croyances que je me suis données ou qu’on m’a données. Et il me semblait qu’elles me définissaient : je suis lesbienne, asiatique, trentenaire, adoptée, voyageuse, provocatrice, cynique, française, râleuse, HP, starseed, indigo, etc… autant de mots pour créer une identité. Et autour de ces mots, c’est tout un conte que j’ai créé autour de ma personne : mes croyances, mes pensées, mes principes, mes convictions, mes rêves, mes actions, mes comportements et mes façons de réagir… 

Lire la suite 0 commentaires

Qu'est-ce que la guerre des sexes ?

Une guerre de préjugés ?

Lire la suite 1 commentaires

Comment accepter l'homosexualité : Dare to be Gay

L’homosexualité, c’est encore un sujet sensible de nos jours. Je vois bien que les mœurs évoluent et que de plus en plus de personnes sont ouvertes et tolérantes sur ce sujet, et pourtant… En France, on a attendu 2015 pour être logés plus ou moins (je dois encore insister sur le moins concernant la parentalité) à la même enseigne que les hétéros, c’est-à-dire le droit de se marier et donc d’être reconnus par la loi comme une entité familiale au même titre que le reste de la population.

Lire la suite 2 commentaires

C'est quoi l'optimisation : je suis Optimiste

Attention, pas de ceux qui pensent positif… Non, non… de ceux qui pensent optimisation, efficacité, pragmatisme, LOGIQUE.

 

Alors qu’est-ce que l’optimisation ? C’est arriver au même résultat en moins de temps, plus simplement, plus rapidement… plus efficace, trop face* quoi ! 

Lire la suite 0 commentaires

Trouver ses Origines : Le jour où je me suis rappelé d'où je viens

Je suis une enfant adoptée alors tu vois la question des origines, ça fait longtemps que je me la pose. Je pourrais te raconter mon histoire de cette vie, comment ma famille biologique m’a confiée à ma famille adoptive, comment j’ai découvert que je ne ressemblais pas à mes parents et comment j’ai compris que je n’étais pas comme mes copains de classe sortis tout droit du ventre de leur mère, comment j’ai grandi ne sachant pas d’où je venais, comment j’ai cherché puis abandonné les recherches, comment mes sœurs et mon frère biologiques m’ont retrouvée, comment je les ai rencontrés eux et mes parents biologiques. Si tu me le demandes, je te raconterai. Mais là tout de suite, j’ai envie de te dire que, de mon histoire d’Eloa, je garde surtout le sentiment que je me suis toujours sentie à part, n’appartenant pas vraiment à aucune de ces deux familles ni même à l’humanité ou à la Terre, différente quoi… comme venant d’ailleurs.

Lire la suite 1 commentaires

Doit-on combattre la dépression : Aujourd'hui, j'ai envie de mourir

 

 

Ça ne t’arrive jamais à toi ? Tu te lèves un matin, c’est un jour comme un autre et pourtant, là, à ce moment précis où tu ouvres les yeux, tu te sens assailli par un immense désespoir. Puis, tu sors de ton lit, tu te traînes. Ton corps te paraît encombrant, ton esprit entre dans une spirale descendante : plus tu penses, plus ça va mal, mais voilà, tu ne sais pas comment arrêter de penser. Les outils et la théorie, tu connais bien. Méditation, changement de perspective, sport, guérison des blessures, blablabla… mais à ce moment précis, tu n’as pas envie, tu n’as pas la force, tu n’as pas ce qu’il faut : ça ne marche pas. Tout ce qui t’appelle, c’est le noir, la fin, le vide. Tiens, elle est bien affûtée cette lame de rasoir ! Mais dis-moi, tu penses que le pont est assez haut, ou je risque juste de me casser une patte ? Tu as envie que tout s’arrête… mais tu hésites… tu résistes, heureusement. 

Lire la suite 8 commentaires

Comment dépasser les préjugés : Laisse tomber les étiquettes

Pas de doute, tu sais ce qu’est une étiquette. Bien sûr, je ne parle pas de l’Étiquette, celle que l’on suit quand on fréquente du « beau » monde, le protocole. Non, je parle bel et bien de l’étiquette : le petit bout de papier autocollant que l’on appose sur une surface quelconque pour identifier le contenu ou le contenant. 

 

Une étiquette, c’est génial. C’est donner une information écrite et concise qui facilite l’identification par un individu lambda. C’est pas clair ? 

Lire la suite 0 commentaires

Qu'est-ce que la Respiration Holotropique

J’ai toujours été fascinée par les plantes médecines, ce qu’on appelle vulgairement des psychotropes sous nos latitudes dites civilisées. Étudiante, j’ai eu accès à la psilocybine contenue dans les champignons hallucinogènes (je n’aime pas ce terme… je pense que ces substances actives sont des portes vers la perception d’autres mondes mais c’est un autre débat). Je ne vous dirai pas que c’était une expérience spirituelle : qu’on soit clair, à cette époque, j’avais vingt ans, un esprit sauvage et rebelle, bien loin des préoccupations du développement personnel dans la croissance de soi et tout le tralala. Non, en ce temps-là, je faisais comme tous mes potes : je me biturais la gueule toutes les semaines en soirée étudiante, et j’essayais toutes les substances – d’origine naturelle, on va dire que c’est mon côté bio roots qui m’a sauvée des merdes telles que l’exta, la meth, et autres daubes sur le marché, coupées à la javel et à la mort aux rats – qui me passaient sous la main. Je vous raconterai un jour cette période, mais pas maintenant…

 

Douze ans plus tard, je suis toujours aussi fascinée par ces substances pour de nouvelles raisons. Je ne cherche plus à me détruire ou à m’enfuir, mais bel et bien à comprendre et avoir un accès à un autre niveau de conscience (tu te rappelles les portes de la perception ?). Mais comme elles sont très largement interdites, prohibées et difficilement obtenables, j’ai eu tendance à renoncer à leur consommation quand je me trouve dans tous ces pays où la loi de la DEA règne en maître. Tout comme le psychiatre Stanislav Grof qui utilisait le LSD dans les 60’s pour soigner ses patients de la dépression, j’ai cherché d’autres moyens d’obtenir les mêmes résultats qu’avec les plantes. Lui, a mis au point une technique, la respiration holotropique, censée reproduire les effets du LSD et moi, j’ai donc voulu tenter l’expérience. 

Lire la suite 1 commentaires

Pourquoi être végétarien : le jour où j'ai appris que l'homme est cruel

Imagine-moi enfant : je ressemble davantage à Mowgli qu’à la princesse Sophie, une petite sauvageonne qui court par monts et par vaux sur son petit îlet.

 

 

C’est ainsi que j’ai passé quasiment tous mes après-midis de six à dix ans. Je sortais de l’école à treize heures, je prenais le bateau et rejoignais ma mère sur l’îlet où elle tenait une boutique. Comme la plupart des îles, il y avait le côté touristique avec le débarcadère, les trois paillotes, la belle plage de sable blanc et ses transats à louer, et l’envers, le côté sauvage, du maquis, des rochers escarpés, l’autre côté de la barrière de corail et ses requins de récifs. De nature solitaire et introvertie, tu te doutes déjà de quel côté j’avais tendance à aller.

Lire la suite 0 commentaires

Comment être acteur de sa vie : l'histoire de Rosa et l'envie

Lire la suite 0 commentaires

Comment trouver le bonheur : l'histoire de Jean et Baptiste, les frères siamois

C'est l'histoire de Jean et Baptiste, des frères siamois. Ils étaient collés par la tête, dos à dos. En grandissant et avec l'habitude, Jean était toujours celui qui menait la marche et Baptiste suivait son frère, parfois malgré lui. Jean était ouvert et extraverti. Baptiste, lui était d'un naturel plus calme et réservé. Il l'aimait son frère mais qu'est-ce qu'il pouvait l'envier, l'envier au point de le détester. A près tout, n'en avait-il pas marre de n'être que l'ombre de Jean le bon vivant, qu'un vague reflet terni par l'handicap... car lui qui avançait à reculons, était forcé de voir le monde à l'envers.

 

Le jour tant attendu vint enfin: la séparation. Baptiste pourrait à son tour voir le monde à l'endroit et être heureux. Au réveil, qu'elle ne fût pas sa déception quand il se rendit compte qu'il avait mal, que le monde à l'endroit n'était ni différent ni mieux que le monde à l'envers et qu'il n'était pas plus heureux alors que son frère, lui, continuait de rayonner de cette sérénité joyeuse. Excédé par cette indécente ostentation de bonheur, il l'interpella: "Tu m'énerves! on est pareil, on a vécu la même vie et pourtant, moi je suis...et toi tu es... alors pourquoi? pourquoi est-ce que tu es si content?". 

 

Jean, un sourire toujours plus grand aux lèvres, lui répondit simplement: "parce que moi, ça va. Et toi mon frère, si tu tournais tes pensées un peu plus vers les raisons de dire plus de ça-va que de ça-ne-va-pas, toi aussi tu pourrais être heureux et content".

Lire la suite 0 commentaires

Pucón, la ville tranquille de la région des lacs

Nous quitttons Castro et notre gentille famille franco-chilienne pou reprendre la route vers le nord. Nous trouvons un bus direct pour Puerto Varas, que nous rejoignons en 4h30.
Lire la suite 6 commentaires

Chiloé, l'île sous la pluie et le vent

Nous quittons l'Argentine, pour rejoindre le Chili. De Bariloche, nous prenons un premier bus pour Puerto Montt. La sortie du territoire se fait facilement et après 17 km, un franchissement de col, nous arrivons à la frontière chilienne. Le contrôle est strict et c'est la première fois que nous voyons un chien. Bien entendu, il marque nos sacs... Et nous voilà en train de déballer toutes nos affaires devant le douanier. Il recherche les matières organiques: interdit de passer les pois chiches, l'origan, l'ail, mes dernières feuilles de coca... Donc pour info, ne pas ramener de fruits, ni de légumes, ni rien... Nous devons également refaire la déclaration, sinon il pourrait nous en coûter 200$ d'amende. L'obstacle franchi, nous pouvons continuer notre chemin. 

Lire la suite 2 commentaires

Bienvenue en Argentine: Salta, Cafayate et Mendoza

D'Uyuni, Bolivie à La Quiaca, Argentine

Lire la suite 3 commentaires

Le Salar d'Uyuni, et une escale à Sucre

Laguna Colorada
Laguna Colorada
Lire la suite 4 commentaires

Samaipata, havre de paix et volontariat

Nous arrivons à Samaipata vers 01:00PM. Le bus nous dépose le long de la route, face à la tienda L'Estrellita. Un groupe de jeunes "hippies" sont assis devant et nous renseignent sur la présence d'un camping, dans le village que nous rejoignons après une dizaine de minutes de marche.
Lire la suite 4 commentaires

Entrée en Bolivie: Copacabana, La Paz et Santa Cruz

De Puno à Copacabana: passage de frontière

Lire la suite 2 commentaires

Le lac Titicaca: Uros, Amantani et Taquile

Aller sur le lac Titicaca, c'est comme donner vie à mes cours ennuyeux de géographie du collège. Si je me rappelle bien, c'est le plus haut lac navigable, ou un truc du genre... Et son nom a généré quelques fou-rire pour les ados pré-pubères que nous étions. Je viens d'apprendre que cela voudrait dire "Puma de pierre" en Aymara, ce qui expliquerait la symbolique utilisée pour le représenter dans l'artisanat local. Ce soir, je me couche moins bête ;)
Lire la suite 9 commentaires

Machu Picchu, le vénérable sommet

Lire la suite 4 commentaires

Cusco, perchée et à 3400 mètres

Mes premières impressions de la ville sont bonnes. Plus j'y passe du temps, plus je m'y plais. Une certaine tranquillité plane dans l'air et la grande diversité de perchés (artistes, Hare Krishna, Shivaïstes, artisans, hippies, etc.) crée une ambiance paisible, décalée et alternative.

Lire la suite 3 commentaires

Huachuma et Ayahuasca: l'expérience de l'Alpha et de l'Omega

D'abord, une petite introduction sur ces 2 plantes médecines: il y a l'Huachuma, "l'Abuelito", un cactus de la région, préparé à la pleine lune, pendant 15 heures. C'est le principe yang, masculin, solaire et joueur. Et puis, il y a l'Ayahuasca, "l'Abuelita", cocktail de plus 2 plantes, préparée par les chamans au coeur de la forêt amazonienne. C'est le principe yin, fémin, obscur et froid. 
Lire la suite 4 commentaires

Lima: une expérience hors des sentiers battus

Après mes 12 heures de vol depuis Los Angeles, j'atteins la capitale péruvienne. Arrivée à 11:30PM, je suis attendue par Caroline et Mirian, la tante d'une amie qui nous prête sa maison à Lima. Nous sortons de l'enceinte de l'aéroport pour prendre un taxi, car le tarif sera moins cher (bon plan!). Nous payons 15 soles (environ 4€) pour arriver à la Residencial Aeropuerto, quartier résidentiel à la limite de Callao. Si vous cherchez Callao sur le Net, on vous dira de ne surtout pas y aller car dangereux... Ou pas tant que ça, vu que nous sommes encore là pour en parler et que nous y passerons plusieurs jours sans aucun souci. 
Bien entendu, les précautions de base sont de rigueur: pas d'objet de valeur visible, rien qui dépasse, et un minimum d'attention sur l'environnement. Les grilles qui ceinturent le quartier nous rappellent tout de même que prudence est mère de sûreté et qu'il serait préférable de ne pas circuler seules la nuit. 
Lire la suite 5 commentaires

Los Angeles ou la cité des anges (déchus?)

Lire la suite 5 commentaires

6 gars, 1 fille: 5 jours de road trip de San Francisco à Los Angeles

Dans l'article précédent sur San Francisco, je mentionne ma rencontre avec César à l'auberge de jeunesse...

Nous sommes jeudi, jour du départ convenu avec les gars. Une petite présentation de l'équipée est nécessaire. Alors nous voici en présence de César, dit Cez ou "the brain", qui a clairement le profil des surdoués que j'ai pu rencontrer dans le passé, un brin "je-m'en-foutiste" mais qui réussit bien ce qu'il entreprend. Il loue une Harley, laissant ainsi une place libre dans la voiture, que je me fais une joie d'occuper. Ensuite, il y a Nicolas, dit Nick, fan inconditionnel de Led Zeppelin et guitariste à ses heures perdues. Puis Clément, dit Clem ou Clemix, le beau gosse pilote d'avion. Guillaume, dit Guy, le golfeur érudit. Albéric, dit Albé ou le "peintre*", le cycliste. Et enfin Ludovic, dit Ludo ou Mitch, le skateur et surement, le plus roots de la bande. Tous sont promis à une brillante carrière de médecin. Ils viennent de la même promotion et ont validé leur externat. Ils profitent de la coupure pour 6 semaines de découverte de la West coast. Je les rejoins sur la fin de leur périple.
Lire la suite 8 commentaires

San Francisco: 4 days in the foggy city

Lire la suite 1 commentaires

San Francisco: 4 jours dans la Foggy city

Lire la suite 9 commentaires

Liebster Award: une nomination pour Travel Within

Lire la suite 1 commentaires

De New York à San Francisco: 3 jours et 3 nuits dans le Train

Voilà un rêve d'enfant qui se réalise: traverser les Etats-Unis... Plusieurs options s'offrent à moi: 
- l'avion: rapide, pas trop cher mais on ne profite pas vraiment du paysage
- la voiture: moyen de transport par excellence aux US, elle requiert des moyens (il faut soit la louer, soit l'acheter), des conducteurs, et beaucoup de temps... C'est tout de même tout un continent à traverser. 
- le bus: assez lent, et beaucoup d'autoroutes... Donc rien de transcendantal non plus en terme de vue.
- le train: plus cher que l'avion, plus rapide que le bus, plus sûr que la voiture. Il passe par les montagnes, là ou ni le bus ni la voiture ne vont. 

Mon choix est vite fait et je m'embarque pour un train trip de 72h (plus ou moins). 
Lire la suite 8 commentaires

From New York City to San Francisco, CA: 3 days & 3 nights by train

To cross the US, that's a child dream which comes trues. 
There are several options. 
- Flying: fast, not too expensive but you don't get to see the scenery
- Driving: Cars are the main mean of transport in the US, but you need money (either to rent or buy), drivers and a lot of time... It's still a continent to cross.
- Bus: quite slow and mainly highways... So you don't get to see a lot neither.
- Train: more expensive than flying, faster than the bus and safer than the car. It goes where neither the bus nor the car can go. 

Thus my choice is quickly made and I decide on a 72-hour train trip.
Lire la suite 1 commentaires

Prepare the World tour: planning and flight tickets

It's complicated and costly. Or at least, that's what I've been told. 

Though I'm not the type to believe in everything people say. So I start with a check-list:

- Define the itinerary and the budget

- Get equiped for the adventure

- manage all the administrative aspects

In the end, it doesn't sound that complicated...

Lire la suite 0 commentaires

Préparer le tour du monde: organisation et billets d'avion

Un tour du monde c'est compliqué et ça coûte cher... Enfin c'est ce qu'on m'a dit.

Mais je n'y crois pas. Je me fais une check-list et en avant:

- Définition de l'itinéraire et du budget

- Equipement pour le voyage

- Administratif

Au final, ça ne me paraît ni aussi compliqué, ni aussi cher qu'on a essayé de me faire croire.

Lire la suite 3 commentaires

Thaïlande, Trek de 3 jours, 2 nuits au départ de Chiang Mai

Je suis à Chiang Mai depuis quelques jours et j'ai envie de me dégourdir les pattes.

La bonne idée, pourquoi pas un petit trek histoire de...

Lire la suite 1 commentaires

3 semaines en Thaïlande: premier voyage en solo en sac à dos

 

J’ai 23 ans et j’ai enfin les moyens et le temps de partir en vacances. Cela fait un an et demi que je suis rentrée en Europe et que je travaille. J’ai les pieds qui me démangent… Sur un malentendu, mes vacances espérées de 4 semaines, se renégocient à 2 et demi pour se finaliser à 3 ;).

Lire la suite 5 commentaires

L'organisation du blog et ses grandes catégories

Myself

  1. Développement personnel : Des histoires courtes et inspirantes pour la vie de tous les jours
  2. Spiritualité : Des récits d'expériences chamaniques et spirituelles
  3. Tout le reste : Des bouts de vie racontés au fil des envies et de l'actualité du moment