Stress à cause de la charge de travail... Et si on cassait les idées reçues

C'est bien connu, quand tu bosses, tu dois effectuer un certain nombre de tâches et délivrer certains résultats... Répondre aux 700 emails qui sont arrivés dans la nuit dans ta mailbox, répondre au téléphone qui sonne toutes les 10 minutes, rendre ton rapport d'analyse qui prend au bas mot 3 heures ou 3 jours à être compilé, avancer sur le dernier projet qui vient de débarquer, aider ta collègue qui ne s'en sort pas avec le nouvel ERP, passer de réunion en réunion qui s'enchaine l'une après l'autre, tout en faisant ce qui a été précédemment mentionné.

Bref, tu croules sous le poids de tout ce qu'il y a faire et tu es horriblement seul.e pour y faire face. Bien entendu, cela fait des mois que tu as dit (ou aimerais dire) à ton boss que pour absorber cette charge de travail, il faudrait au moins être deux, voire trois. Oui, il est d'accord avec toi. D'ailleurs, il te propose de monitorer ta workload pour voir où tu peux gagner du temps. Ou oui, il te donne raison mais les mois passent et rien ne se passe. Tu as toujours plus à faire, si bien que ton desk déborde mais tu ne vois pas de nouvelles personnes embauchées, tu vois certains de tes collègues partir en arrêt maladie pour une durée indéterminée et ta pile s'accroît encore et encore pour absorber leur absence.

Au départ, tu t'étais dit : "Yes ! Du challenge" surtout que tu as le profil du "do the extra mile".  Mais plus ça avance, plus tu te sens complètement débordé.e parce que plus tu en fais, plus tu en as à faire. Et ça bien sûr, ça te cause du stress car tu vois bien que ta charge augmente, que tu n'arrives pas à coper avec, et que tu as de moins en moins d'énergie. D'ailleurs tous ces cons te soulent : tes collègues qui se la coulent douce et se tirent à 17h pétantes, ton équipe qui te prend pour le bureau des plaintes (SOS Service social), ton boss qui va fumer des clopes et boire des cafés en rigolant avec le chef du département d'à côté. Et plus ça va, plus ça t'énerve. Et plus ça t'énerve, plus tu as envie de tous les envoyer chier quand ils viennent te poser une question ou demander de justifier tel chiffre, tel résultat. Non mais sérieux, t'as pas juste envie de gueuler : Foutez-moi la paix, il y en a qui bosse ! Irritable ?! Qui a dit irritable ? Que tu lui en mettes une !

Sauf que... Leçon N°1 : tu es responsable de ta charge de travail et personne ne t'oblige à faire plus que ce que tu peux faire. On peut te le demander, c'est clair mais personne ne t'y oblige. Tu es payé.e pour faire 9-5 et tu n'as pas à augmenter ton temps de travail pour absorber et délivrer plus. C'est à toi de gérer tes priorités et renvoyer les trucs qui ne t'appartiennent pas. Si ton boss te demande un truc pour hier mais que tu ne peux décemment pas le faire pour avant 3 semaines, c'est comme ça. Il prend ou pas, mais ça n'est pas ton problème. S'il en avait vraiment besoin hier, il n'avait qu'à te le donner trois semaines auparavant et si ça ne lui convient pas, à lui de trouver une solution qui n'implique pas que tu fasses 8 heures supp ce soir et demain. Et s'il n'est pas content, c'est toujours son problème.

Je répète : tu es responsable de ta charge de travail ! Fais ce que tu peux faire dans le temps imparti, ni plus ni moins. Tu as du boulot pour 5 jours et tu n'en as que 2 à disposition ? Eh bien soit. Tu fais le boulot de 2 jours, et les 3 jours qui manquent, pas ton problème. C'est à ta société de faire en sorte qu'il y ait les ressources nécessaires et adéquates, pas à toi.

Donc si tu stresses à cause de ta charge de travail, c'est toi et uniquement toi le responsable. Pas ton boss, pas le boulot, pas la charge de travail. Toi, juste toi !

Don't be a donkey !

Et si ça te paraît insupportable ce que je viens de dire, c'est qu'il est temps pour toi de voir ton taf autrement.

So Let's chat together. Prend un RDV (gratuit) et on en parle de ton stress pour te trouver une solution à ce mal qui tue ta vie et ton énergie. Clique ici

 

Je conseille les managers en grande entreprise pour les aider à se libérer du stress et devenir indépendant (au sens Intrapreneur si tu veux continuer dans le salariat mais dans de meilleures conditions, i.e. celles qui te conviennent, et Entrepreneur si tu veux te lancer dans la grande aventure et voler de tes propres ailes).

Écrire commentaire

Commentaires: 0